Spécial Parco San Grato

 
Spécial Parco San Grato

2 nuits avec demi-pension

Services inclus:

  • deux nuits dans une chambre romantique
  • deux fois notre riche buffet du petit-déjeuner
  • menu 3 plats en demi-pension (boissons exclues); Les enfants jusqu'à 14 ans mangent dans notre menu enfant.
  • internetstation
  • WLan
  • Hot Pot
  • Ticino Ticket
  • service et TVA, sans taxe de séjour

Période:

du 19 avril jusqu'au 20 mai 2020

Les semaines printanières ne peuvent être réservées online que pour  une arrivée le dimanche et départ le vendredi. Nous vous soumettons volontiers une offre personnalisée pour le week-end!

Servez en ligne

 

Parco San Grato

Situé entre le San Salvatore et le Monte Arbòstora, à une dizaine de kilomètres de Lugano, le parc est à 690 m au-dessus du niv. de la mer. Il offre un panorama exceptionnel sur les environs et sur les cimes de la chaîne des Alpes. Le visiteur qui le parcourt est plongé dans un royaume de nature et de beauté unique, qui englobe aussi les vastes prés au-delà du sommet du parc. Avec ses 62 000 m2, le parc abrite des collections d’azalées, rhododendrons et conifères, les plus nombreuses et les plus variées de la région Insubrique. Les grands massifs d’azalées et de rhododendrons sont traversés par cinq sentiers thématiques: “botanique, relax, panoramique, artistique et de la fable”. Ces sentiers s’accompagnent de panneaux didactiques, élaborés au sein du projet de valorisation du parc, réalisé par les architectes paysagistes Giorgio Benicchio et Andrea Branca. Une signalétique différente et certaines oeuvres d’art moderne, conduisent le visiteur jusque dans des lieux naturels intacts et tranquilles qui délimitent et intègrent le parc au paysage boisé environnant.
Une aire de jeux facilement atteignable a été installée au centre du parc, entre des conifères rares et imposants; celle-ci offre des possibilités de divertissement et de détente pour les adultes et les enfants. Le restaurant San Grato avec sa terrasse panoramique, est là pour satisfaire les promeneurs du dimanche et les fins gourmets, il dispose d’un grand local accueillant. Il y a une soixantaine d’années, le parc appartenait à Martin Winterhalter, qui l’avait destiné au pâturage pour les chevaux. Ce fut son successeur Luigi Giussani qui s’occupa de planter les premières azalées et les premiers conifères selon des valeurs paysagistiques, en créant d’imposantes taches de couleur sur toute la colline. Giussani fut le promoteur de beaucoup d’autres projets ambitieux, parmi ceux-ci, la construction de la grande piscine qui appartient aujourd’hui à la Commune de Carona.

Le nom

Le parc aprite une chapelle édifiée par Giussani et dédiée à San Grato. Grato dérive du latin “gratus” qui signifie agréable, gentil, cher. On invoque le Saint contre l’orage, la tempête, les animaux nuisibles pour les cultures et pour implorer la pluie pendant les périodes de sécheresse.

L’histoire

Le premier propriétaire du Parc San Grato fut l'inventeur et juriste Martin Winterhalter. Celui-ci en 1923 breveta un système de fermeture pour tissu, appelée fermeture éclair: ainsi naquit la "Riri". Sa résidence se trouvait dans l’actuel Parc San Grato. Aujourd’hui, il reste encore la ferme et l’écurie, cette dernière a été transformée en restaurant.
Mais le véritable fondateur du parc botanique fut Luigi Giussani, industriel, fondateur de l’ex- "Acierie Monteforno" de Bodio. Il acheta la propriété en 1957, fit diminuer la superficie boisée et planta les premières azalées et les premiers rhododendrons, plantes particulièrement adaptées aux conditions météorologiques et du terrain de la zone. Toute la propriété, piscine olympique construite en 1967 incluse, représente 260 000 mètres carrés, aujourd’hui, le parc en occupe 62 000.
Après la disparition de Giussani en 1983, la propriété passa à L’Union des Banques Suisses qui maintinrent le parc et la piscine ouverts au public. En 1983, l'UBS donna la piscine à la commune de Carona et le parc à Lugano-Turismo en 1997.

Les azalées et les rhododendrons

Le Parc S. Grato se trouve dans une zone constituée de porphyres quartzifères à substrat acide, facteur qui contribue essentiellement à la culture de ces plantes. Nombreuses acidiphiles telles que les rhododendrons, les azalées, les pieris, les camélias, les genêts et les callunes, y ont trouvé des conditions idéales de croissance avec un pH autour de 5. Dans ce par et sans soins particuliers, certaines acidiphiles atteignent des dimensions exceptionnelles pour nos latitudes. Ainsi, certains rhododendrons atteignent 4 mètres de hauteur et forment de véritables massifs impénétrables. Les exemplaires les plus vieux furent plantés par le propriétaire vers 1960. L'azalée (du grec azaléos - secco – parce que certaines espèces croissent sur des terrains arides), entre dans le genre “rhododendron” (rhódon, rosa et dendron, arbre). Genre qui se divise en deux groupes: les rhododendrons, grands arbustes presque tous persistants et les azalées de moyenne dimension, caduques ou persistantes, avec des branches assez fines. Pendant les mois d’avril et mai, les floraisons sont au maximum de leur splendeur. Les azalées, différemment des rhododendrons, lorsqu’elles sont en fleur, sont des masses de couleurs très denses et très serrées. La floraison la plus voyante est celle couleur ocre jaune de l’azalée mollis. Le genre “rhododendron” comprend environ 1000 espèces et plus de 10 000 variétés, avec de multiples combinaisons chromatiques allant du bleu au violet, au rouge, orange, jaune et blanc.

Jeux

Cette aire offre des jeux divers, tels que la “balançoire à ressort”, le toboggan, le tourniquet, une maisonnette, le téléphérique aventureux et d’autres encore.

www.parcosangrato.ch

 

 

 

Disponibilité et réservation par téléphone   +41 91 649 70 55 ou   E-Mail.

 Vue d'ensemble de toutes les offres